Piscine
Lundi - Vendredi : 8h-19h et Samedi 9h-17h - Service client : 9h-12h Lundi - Vendredi
Piscine Center > Informations Piscine Center > Filtre a sable piscine mode d'emploi

Filtre a sable piscine mode d'emploi

Comprendre son système de filtration pour bien l'utiliser Il est important de bien comprendre le fonctionnement du système de filtration pour obtenir une eau propre. Vous pourrez ainsi l'utiliser au mieux sans perdre de temps. Déterminer les différents éléments qui composent le système vous aidera si votre filtration présente des problèmes. Vous pourrez alors effectuer un diagnostic pour tenter de réparer l'installation.

Le système de filtration classique



La filtration classique est composée d'une pompe et d'un filtre. Une vanne multivoies vient compléter le système. L'ensemble est installé dans un local à côté de la piscine. Des canalisations font le lien entre la pompe et la piscine et permettent à l'eau de circuler. A la mise en route, la pompe est responsable de la circulation de l'eau - aspiration et refoulement. C'est lors du refoulement que l'eau va être filtrée. Le filtre est en effet placé sur les canalisations évacuant l'eau. Toutefois, il existe certains modèles avec un filtre placé sur la canalisation « aspirante ».

Pour aspirer l'eau, la pompe emploie des skimmers et la bonde du fond du bassin. Pour rejeter l'eau propre, ce sont les buses de refoulement qui entrent en jeu. Pour filtrer au mieux, différents matériaux peuvent être utilisés. Le sable est le plus employé mais il est aussi possible d'utiliser une cartouche ou de la diatomite, une roche absorbante et filtrante très efficace.

Pour fonctionner au mieux, la filtration classique demande une installation proche du bassin. La puissance de la pompe est alors importante. Plus elle est puissante, plus il est possible d'éloigner la pompe. Toutefois, la proximité reste un facteur important pour de bonnes performances. L'aspiration et le refoulement ont en effet besoin d'être conséquents pour bien filtrer. Si la pompe est trop loin, la puissance sera moindre et l'eau sera moins bien filtrée. Les déchets pourront même bloquer le système si l'eau ne peut pas passer. Il est recommandé d'installer son système de filtration à moins de 15 mètres de sa piscine pour un résultat de qualité.

La puissance de la pompe entre également en compte lorsqu'il s'agit des pertes de charge. Pour éviter que la pression diminue - et donc ne fasse pas circuler correctement l'eau - il est impératif de compenser la perte - autour de 0,1 bar par mètre de colonne d'eau - avec une puissance plus élevée.

Autre critère à prendre en compte pour que le système fonctionne au mieux, son installation. La filtration classique sera performante si elle est installée sous la ligne d'eau. La pompe pour fonctionner correctement doit en effet être chargée d'eau lors de la phase de filtration. Si celle-ci est placée au-dessus du niveau d'eau, le système va aspirer de l'air en même temps que l'eau. Il est néanmoins possible d'opter pour un modèle efficace fonctionnant très bien même au-dessus de la ligne d'eau. Ce sont des filtrations équipées d'un système anti-siphon et un anti-retour. Une pompe auto-amorçante peut aussi être présente. Celle-ci va se mettre en marche automatiquement lorsque le préfiltre est rempli d'eau.

Le cheminement de l'eau



Pour bien comprendre comment fonctionne un système de filtration, il est utile de suivre le chemin parcouru par l'eau de la piscine. Son périple commence avec le skimmer - pièce située au niveau de la ligne l'eau. L'eau pénètre par la bouche du skimmer - généralement rectangulaire -, aspirée par la pompe. Le skimmer possède un panier qui va bloquer les déchets les plus volumineux - feuilles par exemple. L'eau poursuit son chemin en se dirigeant vers la pompe.

L'eau sale va alors se diriger vers le filtre. Une fois filtrée, elle est rejetée dans la piscine. Pour cela, les buses de refoulement, fixées sur la paroi du bassin, sont la porte de sortie de l'eau. L'eau est rejetée avec puissance et va de ce fait propulser l'eau sale présente dans le bassin vers le skimmer pour recommencer le cycle de filtration.

Pour que cette opération se déroule au mieux il est important de bien placer les buses et le skimmer. Il ne faut en effet pas que l'eau stagne dans un endroit du bassin.

Des critères importants pour choisir un système de filtration



Il est important de bien choisir sa filtration de piscine. Nous avons déjà parlé de la perte de charge. Pour éviter celle-ci, il peut s'avérer très utile d'opter pour des tuyaux en PVC. Cette matière n'offre en effet aucune résistance à l'eau. Privilégiez les canalisations droites - les angles freinent le passage de l'eau. Et n'oubliez pas de choisir des diamètres adaptés au débit d'eau.

Le débit de filtration doit aussi être étudié. L'eau va passer plusieurs fois par jour dans le système de filtration. Ce débit définit la quantité d'eau filtrée en un temps donné et s'exprime en m3/h. Plus il est important, plus la filtration sera puissante. En effet , l'eau passera par la filtration de plus nombreuses fois. Toutefois, trop élevé, le débit peut endommager vos équipements. Il est donc important de sélectionner le bon débit adapté à votre piscine. Pour cela, un calcul est utilisé :

Débit = volume d'eau du bassin divisé par le temps d'un cycle de filtration En respectant au mieux ce débit, votre système de filtration fonctionnera au mieux. La finesse de filtration est aussi très importante. L'eau aspirée passe en effet par le filtre. C'est lui qui va retenir les petites particules et autres cheveux contenus dans l'eau. Cette finesse de filtration est exprimée en micromètres - ou µm - qui correspond à la dimension des trous. Plus ils sont petits, mieux les déchets seront retenus. Le filtre à sable est le plus courant mais n'offre en fait qu'une filtration moyenne - entre 20 et 40µm. Plus efficace mais demandant plus d'entretien, le filtre à cartouche offre une filtration de 15 à 30µm. Le filtre à diatomée est le plus efficace et permettra à votre système de réaliser un nettoyage pointu de votre eau. Il offre en effet une finesse de filtration variant de 5µm à 2µm.

Quel que soit le filtre choisi, celui-ci fonctionne de la même manière. Il va retenir les impuretés. Le filtre à sable tamise les particules - supérieures à 100 microns - de l'eau qui passe ensuite dans des crépinettes présentes dans le bas du filtre. Le filtre à diatomée ne convient pas aux eaux très calcaires. Avant la première utilisation, il est impératif de verser la poudre dans l'eau puis de mettre en service la pompe. La poudre est alors aspirée avec l'eau et forme dans le corps du filtre - double membrane de tissu - une filtration de qualité.

Le filtre à cartouche est un cylindre contenant une cartouche filtrante en fibres végétales ou matières synthétiques. L'eau aspirée entre dans le cylindre et va traverser le filtre avant de ressortir via le tube de sortie. Ce type de filtration comporte un clapet anti-retour pour que les déchets restent dans le filtre.

Il peut aussi s'avérer utile de sélectionner la pompe adaptée. Nous avons déjà vu la pompe auto-amorçante. Il est également possible d'utiliser une pompe centrifuge. Celle-ci présente le même fonctionnement mais peut déplacer de plus grands volumes via un système de mouvement impulsé. La pompe est composée d'une roue qui aspire l'eau. Sachez que généralement, pour une filtration de qualité, la pompe auto-amorçante est privilégiée. C'est la raison pour laquelle elle équipe la majorité des systèmes de filtration sur le marché.
Les avantages
  • N° Vert 0 800 815 028
    +33 (0)4 94 55 67 67
  • Un piscinier à votre écoute
  • Lundi - Vendredi : 8h-19h et Samedi 9h-17h - Service client : 9h-12h Lundi - Vendredi
Inscription Newsletter