Piscine
Lundi - Vendredi : 8h-19h et Samedi 9h-17h - Service client : 9h-12h Lundi - Vendredi
Piscine Center > Informations Piscine Center > Noyade / geste de premier secours

Noyade / geste de premier secours

Compte-tenu du nombre de décès chaque année par noyade, que ces derniers aient lieu en mer, dans une piscine ou même dans une baignoire, il est impératif de connaître les gestes de premier secours afin de sauver des vies et de se prémunir face à tout accident de noyade.

Noyade : des gestes de premiers secours à maîtriser



Tous les ans, des centaines de morts par noyade sont à déplorer en France. Ce type de décès est dû à un remplissage d'eau des poumons en raison d'une immersion prolongée ou non dans l'eau et qui entraîne une asphyxie du sujet par manque d'air. Sans surprise, ce sont les jeunes enfants ainsi que les personnes âgées qui sont les principales victimes de ce genre d'accident. La moitié environ de cette catégorie d'accidents déclarés a malheureusement une issue mortelle pour la victime. En ayant une parfaite connaissance de la conduite à tenir en cas d'accident mettant en cause un noyé et des différents réflexes à avoir dans ce cas, il sera possible de sauver la victime. Pour cela, ces premiers gestes doivent être connus de tous.

Comment réagir face à un accident de noyade ?



Les gestes de premier secours sont des savoir-faire à connaître impérativement pour être en mesure de réagir dans les meilleurs délais et de prendre les bonnes mesures en cas d'accident. La première des réactions à avoir en cas de constatation d'un accident de ce type est d'alerter au plus vite les secours d'urgence. Pour faire intervenir une équipe de professionnels sur les lieux sur court préavis, le témoin pourra composer indifféremment le 15, le 18 ou encore le 112. Conjointement à ce premier réflexe, le témoin devra immédiatement extraire la victime hors de l'eau. Dans la mesure du possible, il faudra l'en sortir intégralement plutôt que de se contenter seulement de lui maintenir la tête à l'air libre. De même, porter secours à une personne en train de se noyer n'implique pas de se mettre soi-même en danger. Plus concrètement, une personne ayant peu confiance en ses aptitudes de nageur ne doit pas plonger sans réfléchir mais plutôt chercher éventuellement un objet tel qu'une perche ou une bouée pouvant aider la victime à conserver sa tête hors de l'eau en attendant l'arrivée des secouristes. Secourir une personne qui se noie sans se mettre en danger soi-même impose donc de bien connaître ses capacités physiques.

Outre ces premiers réflexes de base survenant dès la constatation de l'accident, le témoin doit s'attacher à procéder lui-même à certains gestes de premiers secours et doit savoir comment réagir dans certaines situations. Tout d'abord, le témoin doit connaître l'état de conscience de la victime. Pour cela et après avoir sorti la victime de l'eau, une vérification de sa respiration (notamment en observant les mouvements de son torse et l'existence d'un souffle au niveau de la bouche) et de son état de conscience s'imposeront en premier lieu. Il ne faudra pas hésiter à lui parler en lui demandant de fournir les informations élémentaires le concernant comme son nom et son prénom. Dans le cas où la personne respire et s'avère consciente, le témoin devra veiller à ce que ce dernier n'ait pas ses voies respiratoires obstruées. Pour cela, il faudra placer la victime en position demi-assise en veillant à maintenir sa tête vers l'arrière pour favoriser une meilleure respiration. Après lui avoir fait adopter la position la mieux adaptée à son état, le témoin devra prendre d'autres précautions à l'égard de la victime comme celle visant à la prémunir contre le risque d'hypothermie. Pour cela, il faudra, dans la mesure du possible, procéder au séchage de la victime et, dans l'idéal, lui enlever ses vêtements trempés. Bien évidemment, même si celle-ci demeure consciente, il est impératif de lui tenir compagnie tant que les secours ne seront pas arrivés.

Autre circonstance avec un degré de gravité plus important, si la personne respire mais n'est pas consciente, il sera impératif d'avoir les bons réflexes dans une telle situation. Dans un tel cas, le témoin devra s'attacher à mettre la victime en position f?tale en veillant à ce que sa bouche reste ouverte et soit orientée vers le sol, ceci afin de limiter l'éventualité d'une suffocation.

Le dernier cas de figure est le plus grave puisqu'il met directement en danger la vie de la victime : celle-ci n'est pas consciente et ne respire plus. Après avoir contacté les secours, si jamais les premières vérifications ont révélé que la victime ne respirait plus, le témoin devra immédiatement procéder aux gestes de premiers secours qui se concrétisent par une tentative de réanimation cardio-pulmonaire. Cette opération se compose d'une alternance entre des compressions thoraciques et des insufflations d'air dans la bouche de la victime. Une trentaine de compressions doivent être immédiatement suivies de deux insufflations et ce cycle doit être répété tant que le noyé ne s'est pas remis à respirer ou jusqu'à ce que les secours soient arrivés sur place.

Outre ces trois situations face auxquelles tout témoin doit pouvoir judicieusement agir en attendant la venue des secouristes professionnels, certains principes sont à respecter vis-à-vis de la victime avant sa prise en charge. Ainsi, il faudra éviter à tout prix de nourrir ou de donner à boire à celle-ci et ne surtout pas tenter de la faire vomir afin d'expulser l'eau ingurgitée. De même, si la victime est un enfant, il ne faudra en aucun cas suspendre ce dernier par les pieds.

Comment se prémunir des risques de noyade ?



Se noyer n'est en rien une fatalité et certaines précautions permettent de limiter considérablement les risques qu'un tel évènement ne se produise. A la mer, certains comportements pleins de bon sens permettront ainsi d'éviter le pire comme le fait de ne pas nager dans les zones identifiées comme dangereuses et de privilégier celles faisant l'objet d'une surveillance par des sauveteurs professionnels. La moindre excursion ou balade en pleine mer devra se faire de préférence avec un gilet de sauvetage. Autre précaution à prendre si l'on a des enfants en bas âge, ces derniers doivent faire l'objet d'une surveillance permanente d'autant plus lorsque l'on sait que cette catégorie de personnes peut se noyer même avec une profondeur très faible.

Dans le cas d'une piscine, il est tout à fait possible de limiter davantage les risques qu'un tel accident ne survienne. En effet, une gamme complète de dispositifs de sécurité comme ceux proposés par l'entreprise Piscine Center permettra de diminuer significativement ce type d'accidents. Parmi ces équipements, dont l'installation est une obligation légale, on retrouve notamment des alarmes, des couvertures de piscine ou encore des barrières de protection ? un arsenal suffisamment complet pour rendre ce lieu le plus sûr possible. Si le secourisme est un métier à part entière, il est impératif de savoir comment réagir face à ce genre d'accident. La bonne connaissance des gestes de premiers secours et des différents réflexes à avoir selon l'état de la victime et des circonstances de l'accident pourra clairement dans la majorité des cas lui sauver la vie.

Description : Tout témoin d'un accident de noyade se doit de posséder certains réflexes élémentaires conditionnant la survie de la victime jusqu'à l'arrivée des secours

Les avantages
  • N° Vert 0 800 815 028
    +33 (0)4 94 55 67 67
  • Un piscinier à votre écoute
  • Lundi - Vendredi : 8h-19h et Samedi 9h-17h - Service client : 9h-12h Lundi - Vendredi
Inscription Newsletter