Piscine
LUNDI-VENDREDI DE 8H30 À 19H00, SAMEDI 9H00 À 12H00 ET DE 13H30 À 17H00
Piscine Center > Informations Piscine Center > Que mettre sous une piscine hors-sol ?

Que mettre sous une piscine hors-sol ?

Si vous avez envie de vous baigner pendant la saison estivale, il n'y a rien de tel qu'une piscine hors sol. Très facile à installer, ce type de piscine peut parfaitement s'adapter à presque tous les terrains. Sous votre bassin, vous pouvez choisir entre du sable, un tapis de sol, de la pelouse ou bien des dalles. Dans tous les cas, il est primordial de bien préparer le terrain où vous allez installer votre bassin.

Qu'il s'agisse d'une piscine autoportante, tubulaire ou bien en bois, l'essentiel est que la surface qui va l'accueillir soit assez plate et stable. Cette préparation est primordiale, car cela va permettre d'éviter des désagréments futurs pour votre piscine, comme des déchirures ou bien des perçages. Afin d'assurer un support assez solide, la première option serait de faire couler une chape de béton pour y installer votre bassin. Toutefois, si vous n'avez pas la possibilité d'effectuer une telle opération, vous pouvez aussi choisir entre le sable ou bien la pelouse.

Préparation du support d'une piscine hors-sol



Avant toute chose, vous devez construire un support suffisamment solide et aplati pour assurer la durabilité de votre installation. Tout particulièrement pour les modèles tubulaires ou gonflables qui sont assez fragiles, il est souvent nécessaire d'effectuer des travaux de terrassement. En effet, vous devez vous débarrasser de tous les cailloux ou graviers qui risqueraient de percer ou de déséquilibrer votre installation. Par ailleurs, pour les piscines hors-sol beaucoup plus lourdes, comme l'acier ou le bois, il faut prévoir un support suffisamment renforcé pour éviter l'affaissement du terrain.

Ensuite, il vous faut aussi réfléchir sur l'endroit le plus adéquat dans votre jardin où poser votre piscine hors-sol. En effet, pour que votre installation soit parfaitement réussie, il faut qu'elle soit bien exposée au soleil. Vous devez également le protéger des courants d'air et le tenir un peu éloigné des arbres qui entraineraient des chutes de feuilles dans votre eau de bassin. Vous devez aussi prévoir des sources d'arrivée d'eau à proximité ainsi qu'une évacuation pour la vidange. Enfin, l'idéal serait d'aménager tout autour de votre bassin un espace suffisamment dégagé pour des chaises de jardin d'où vous pourriez aisément surveiller vos enfants pendant la baignade.

Poser du sable sous une piscine hors-sol



Le sable constitue un excellent support pour une piscine hors-sol, car il permet d'assurer une bonne stabilité et de gommer les imperfections du terrain. De plus, c'est une solution beaucoup moins coûteuse que de faire couler une dalle de béton. En règle générale, il vaut mieux éviter de mettre une couche de sable sur le sol en surépaisseur, car vous risquerez d'en voir un peu partout dans votre jardin.

Pour procéder, il vous faut tout d'abord creuser un trou d'une dizaine de centimètres pour poser votre couche de sable. Ensuite, vous devez impérativement enlever tout ce qui peut gêner votre installation, comme les cailloux, les racines d'arbres ou encore les graviers. Commencez maintenant à étaler votre couche de sable. Pour ce faire, vous pouvez vous aider d'un râteau, d'un rouleau à gazon et d'une règle en aluminium. Il faut aussi vous procurer un niveau à bulle afin de vous assurer que votre sol est bien droit. Pour que ce matériau s'étale bien, pensez aussi à y ajouter un peu de ciment qui va augmenter la résistance de votre support. Enfin, afin que le mélange soit bien compact, vous pouvez le pulvériser avec de l'eau. Une fois votre support terminé, vous pouvez y poser un feutre géotextile afin d'éviter la pousse de mauvaises herbes. Maintenant, il ne vous reste plus qu'à dérouler votre tapis de sol en fonction des dimensions de votre piscine avant de le poser.

Poser de la pelouse sous une piscine hors-sol



La pose d'une piscine hors-sol sur de la pelouse peut s'avérer être une solution assez intéressante vu qu'elle ne nécessite que très peu de préparation si votre terrain est plat et stable. Toutefois, si ce n'est pas le cas, des travaux de terrassement s'imposent avant toute installation. En effet, si votre terrain est en pente, cela risquerait de déséquilibrer votre bassin, sans compter que ce n'est pas très attrayant. Il est aussi primordial de bien vérifier que votre terre soit assez compacte pour accueillir votre bassin, donc ni trop meuble, ni trop humide.

Avant de procéder, il est nécessaire de bien délimiter la surface où le bassin sera installé et de couper le gazon le plus court possible. Ensuite, la prochaine étape consiste au nettoyage de la zone. En effet, vous devez vous débarrasser de tous les cailloux, les graviers et les mauvaises herbes sur votre future installation. En effet, les moindres défauts sur votre support pourraient causer des dommages bien plus importants pour votre installation. Vous pouvez vous munir d'un balai d'extérieur afin de vous assurer que toute la surface soit bien propre. Une fois que vous avez bien nettoyé votre support, il faudra maintenant aplatir le sol le plus possible. Pour ce faire, vous allez avoir besoin d'un rouleau à gazon ainsi que d'un niveau pour vérifier que le sol soit bien à plat. Enfin, vous n'allez pas poser votre bassin directement sur le gazon. Il vous faut installer un tapis de sol ou bien une bâche qui soit suffisamment résistant pour y mettre votre piscine hors-sol.

Les risques à considérer lors d'une installation d'une piscine hors-sol



Quel que soit le type de support que vous allez choisir sous votre bassin, il faudra considérer les risques que vous allez prendre. Il faut savoir qu'elles sont beaucoup plus élevées si vous décidez d'adopter un support de pelouse plutôt qu'une couche de sable. En effet, le gazon sous votre bassin va être assez abîmé lorsque vous allez ranger votre piscine pour l'hiver. Compte tenu du poids de votre bassin ainsi que du manque de lumière, il est tout à fait normal que le gazon arrête de pousser, voire de complètement disparaître. À défaut de pouvoir y remédier, il faudra tout simplement l'accepter afin de profiter de la baignade dans votre piscine pendant la période estivale. Vous pourrez seulement agir par la suite si vous tenez réellement à votre gazon. Pour ce faire, une solution envisageable est de retourner la terre et replanter votre pelouse sur cette partie de votre jardin. Toutefois, cette opération doit être effectuée chaque année, ce qui peut être assez pénible, car la piscine va affaisser la surface où vous allez la poser par rapport au reste de votre pelouse. Une deuxième solution qui s'offre à vous est d'installer pour de bon une chape en béton pour servir de support définitif pour votre bassin. Même si cette option s'avère assez coûteuse, elle a tout de même le mérite d'être suffisamment solide et durable.

Quant au support de sable, l'inconvénient est que votre piscine risquerait à la longue de s'y enfoncer et d'endommager sa structure. Vous pouvez éviter ce désagrément si vous effectuez un coffrage qui va bien maintenir la structure de votre bassin. De toutes les façons, il n'en tient qu'à vous de choisir le support le plus adéquat pour installer votre piscine hors-sol, en fonction de votre type de terrain et de votre budget.

Les avantages
  • N° Vert 0 800 815 028
    +33 (0)4 94 55 67 67
  • Un piscinier à votre écoute
  • LUNDI-VENDREDI DE 8H30 À 19H00, SAMEDI 9H00 À 12H00 ET DE 13H30 À 17H00
Inscription Newsletter