Piscine
Lundi - Vendredi : 8h-19h et Samedi 9h-17h - Service client : 9h-12h Lundi - Vendredi
Piscine Center > Informations Piscine Center > Montage d'un système de filtration pour piscine

Montage d'un système de filtration pour piscine

Montage d'un système de filtration pour piscine Le système de filtration d'une piscine se présente sous la forme d'un réseau hydraulique à part entière. Malgré son diamètre assez imposant, il nécessite en revanche une pression particulièrement faible. Pour que le dispositif fonctionne correctement, il est donc important de prévoir un montage soigné, et une organisation minutieuse. L'objectif est simple : limiter les risques de fuite aussi bien au moment du montage que lorsque le dispositif est opérationnel. Voici donc les points importants à retenir pour réussir ce montage.

Étape 1 : Préparer l'installation



Comme tout processus d'installation, l'étape de préparation ne doit en aucun cas être négligée. Pour ce faire, vous devez établir un plan défini, et qui soit le plus précis possible. Pour garantir une hygiène irréprochable du bassin, le dispositif de filtration de la piscine doit être mis en place dans le plus grand soin. Tous les équipements qui y sont associés doivent également être raccordés entre eux de manière correcte, sur la base d'un schéma de filtration précis. Pour ce faire, l'installateur doit s'assurer que les dispositifs de raccordement ainsi que les systèmes de canalisation soient entièrement conçus en PVC rigide. À titre de rappel, un système simple se compose de plusieurs dispositifs d'aspiration d'eau, à savoir des skimmers et une bonde de fond. À ceux-là s'ajoute un filtre et une pompe dont le rôle se limite à l'épuration de l'eau, ainsi que quelques éléments destinés à l'évacuation vers les égouts ou les puits perdus.

Les systèmes de filtration les plus complexes comportent par contre des éléments supplémentaires comme un stérilisateur, un surpresseur ou un système de chauffage qui optimisent sa performance. Pour ce second cas, et ce, pour des raisons de sécurité, il est vivement conseillé de multiplier les vannes d'arrêts ainsi que les by-pass installés sur chaque canalisation. Même si l'intégration de ces éléments est relativement complexe au départ, leur présence permettra d'isoler rapidement le circuit et d'intervenir facilement sur chaque dispositif à l'avenir, et ce, de manière indépendante au reste du réseau.

L'installation du système doit donc suivre un schéma bien défini. Il faut savoir que le circuit se compose de six éléments distincts. Dans un premier temps, comme son nom l'indique, le réseau hydraulique est indispensable, car il assure la circulation de l'eau entre les différents composants du système de filtration, le bassin et le local technique.

Le réseau hydraulique sera alors associé à un coffret qui assure pour sa part l'alimentation électrique de tous les équipements électriques du système. Il permet aussi de faire basculer le système de son mode automatique à un mode manuel, selon le cas. Également connu sous l'appellation de « écumeur de surface », le skimmer fonctionne en extérieur, c'est-à-dire au-dessus de la surface de l'eau. Il a pour rôle de récupérer toutes les impuretés du bassin. Grâce à son clapet anti-retour, il constitue la bouche d'entrée de l'eau dans le système de filtration.

Ensuite, le filtre est considéré comme le c?ur même du circuit. À cartouche, à sable ou à diatomées, il retient toutes les impuretés non retenues par le skimmer. Enfin, le dispositif de filtration doit être raccordé à une buse de refoulement qui redirige l'eau propre et filtrée vers le bassin, et qui envoie par la suite toutes les impuretés retenues vers les canalisations du réseau hydraulique. Après avoir identifié et regroupé les éléments constitutifs du système de filtration, l'installateur procèdera donc à un premier montage à sec, et une simulation. L'idéal serait de commencer cette première étape par l'installation des différents éléments du dispositif dans le local technique de la piscine.

La bonde de fond, les skimmers et les buses de refoulement seront directement placés au bassin de la piscine. La pompe ainsi que le filtre du système trouveront tout simplement leur place au niveau du local technique. Il en est de même pour tous les équipements optionnels tels que la pompe à chaleur, le surpresseur pour robot à pression ou l'électrolyseur. Ces derniers doivent être montés près du filtre.

Étape 2 : procéder au collage



C'est seulement après avoir réalisé le premier montage à sec que l'installeur pourra procéder au collage des différents éléments qui constituent le réseau de filtration de la piscine. Pour ce faire, il devra commencer par nettoyer et dépolir chacun d'entre eux, pour que le processus de collage se déroule sans encombre. Il est avant tout important de décaper les deux parties qui seront concernées par le collage, et plus précisément l'emboîture, grâce à l'utilisation d'un nettoyant spécifique et d'un chiffon propre. Il s'agit notamment de la partie mâle et de la partie femelle qui s'emboiteront, la canalisation ainsi que l'embout du raccord.

C'est seulement après ce premier nettoyage que vous pourrez passer au dépolissage au papier verre au grain fin. Il est important de bien insister sur l'extrémité du tube, en veillant à ce qu'un chanfrein puisse se former. Il est également possible d'utiliser tout simplement un chiffon propre et sec.

En ce qui concerne le collage proprement dit, il faudra donc poser et étaler la colle de manière généreuse sur les deux parties à assembler. L'objectif sera de former un film continu sur l'ensemble de l'emboîture. Vous devez ensuite placer côte à côte l'élément à coller ainsi que la canalisation associée. Veillez à ce qu'ils soient parfaitement alignés. N'hésitez pas à créer des repères au feutre pour éviter les éventuelles erreurs. Enfoncez ensuite la pièce principale sur le tube associé, et ce, jusqu'en butée.

Nettoyez les bavures de colle à l'aide d'un chiffon sec.

Pour faciliter le montage, il serait préférable de commencer par assembler les canalisations, les vannes et les coudes en premier, avant de procéder au montage de tous ces ensembles au niveau du réseau hydraulique rattaché au bassin. Le montage se terminera par le raccordement de la pompe à la vanne multivoie.

Il arrive également que certains raccords fonctionnement au pas de vis. Il faut en effet savoir que la plupart des organes de filtration sont équipés de raccords vissés qui permettent de faciliter leur mise en place. Dans ce cas, il serait préférable de commencer par dépolir le filetage mâle à l'aide d'un papier de verre et de l'essuyer avec un chiffon fin avant de le garnir de plusieurs tours de ruban de téflon.

Il est impératif que l'enroulage se fasse dans le sens du vissage. Ensuite, vous pourrez procéder à l'assemblage des deux parties, en veillant à ne pas oublier les joints d'étanchéité. Il est particulièrement utile de bien serrer la bague associée à la main, et ne pas hésiter à forcer sur la fin du serrage en cas de besoin, sans employer d'outil en particulier.

Étape 3 : le contrôle final et la mise en route



Une fois que tous les éléments constitutifs du dispositif ont été soigneusement raccordés entre eux, l'installateur peut désormais procéder à la mise en marche du système de filtration de la piscine.

Il faudra donc placer dans un premier temps la pompe en dessous du bassin. Il faut toutefois savoir que lorsque le local technique, ou tout simplement la pompe se situe sus le niveau d'eau de la piscine, vous devez procéder à un amorçage naturel depuis les skimmers. Pour ce faire, il suffit d'ouvrir les vannes et de démarrer la pompe. Attention toutefois à ne pas ouvrir les vannes qui conduisent aux égouts et à la prise de balai.

C'est seulement après cette première étape que vous pourrez vous pencher sur la vanne multivoie, qui, associée au coffret électrique, constitue l'organe principal du dispositif de filtration de la piscine. Dans la plupart des cas, cet élément se compose de 6 voies, mais il arrive aussi qu'elle comporte 4, 5 ou 7 voies, selon le cas. Lorsque la pompe se situe en dessous du bassin, vous devez avant tout vous assurer que la pompe est en position « arrêt » avant de man?uvrer la manette et placer cette dernière sur la position souhaitée.

La filtration doit donc être en mode fonctionnement normal, avec un passage de l'eau au niveau du filtre. Le lavage doit ensuite présenter une circulation inversée, avec une évacuation vers l'égout.

Le système de rinçage se mettra ensuite en circuit normal, c'est-à-dire en tassement de sable et orienté vers une évacuation à l'égout. L'égout assurera pour sa part la vidange directe de l'eau du bassin. En ce qui concerne la circulation, celle-ci doit être en fonctionnement normal, sans être obligée de passer par le filtre. Enfin, le mode « fermé » garantira l'arrêt du circuit.

Dans le cas contraire, si la pompe est installée au-dessus du bassin, vous devez procéder d'une tout autre manière. Commencez donc par remplir le bassin au 3/4 des skimmers pour pouvoir fermer les vannes d'arrivée d'eau au niveau du local technique.

Ouvrez ensuite les vannes de départ, c'est-à-dire celles de la buse de refoulement. Après ces mesures de précautions, vous pourrez ouvrir le couvercle du pré-filtre de la pompe, et veiller à ce que celui-ci soit rempli à ras bord, avant de refermer le couvercle. Placez ensuite la vanne multivoie sur le niveau filtration. Ouvrez une vanne de skimmer et démarrez la pompe afin de libérer progressivement l'air du circuit, avant d'ouvrir les autres vannes d'arrivée.
Les avantages
  • N° Vert 0 800 815 028
    +33 (0)4 94 55 67 67
  • Un piscinier à votre écoute
  • Lundi - Vendredi : 8h-19h et Samedi 9h-17h - Service client : 9h-12h Lundi - Vendredi
Inscription Newsletter