Piscine
LUNDI-VENDREDI DE 8H30 À 19H00, SAMEDI 9H00 À 17H00
Piscine Center > Informations Piscine Center > Installation d'une piscine hors sol

Installation d'une piscine hors sol

Lorsque l'on possède un jardin de belle surface et que le soleil pointe le bout de son nez, on pense espace aquatique. Plusieurs types sont disponibles mais le plus simple à installer soi-même et le plus économique est sans conteste la piscine hors sol.

Généralement vendue sous forme de kit, elle demande peu d'heure de travail et offre un résultat optimal.

Qu'est-ce qu'une piscine hors sol ?


Comme son nom l'indique, c'est un un bassin installé en surface. Il en existe plusieurs types : en bois pour les plus chères, en acier ou gonflables pour les plus économiques. La structure peut être rigide ou non.

Il existe quatre types de bassins. Le premier, le plus simple à installer et le plus économique est le modèle gonflable. Il demande un simple gonfleur pour une installation rapide. Il faut noter qu'il est assez fragile.

Les piscines autoportantes sont un peu plus solides mais restent simples à installer puisqu'il faut là encore gonfler un boudin.

En kit, ils sont composés de piscines tubulaires et de modèles rigides ? bois, acier? Le premier possède une armature en tubes en acier qui vont solidifier la structure. Ils peuvent atteindre 10 mètres de longueur. Les bassins rigides offrent la possibilité de posséder un espace aquatique durable et esthétique.

Même si généralement la pose d'un bassin hors sol ne demande pas de permis spécifique, celui-ci peut être demandé si votre bassin est de grandes dimensions. Ainsi si votre projet est d'installer un bassin dont la surface dépasse 10m², il vous faudra déclarer les travaux en mairie. Les modèles gonflables, tubulaires ou inférieurs à 10m² ne demandent aucune formalité.

Préparer son installation


Une fois acheté, il est indispensable de vérifier que le kit est complet ? vis, buses, liner? - avant même de démarrer le travail. Cela évite de perdre du temps. Vous pouvez ensuite passer à la pose proprement dite et au montage. Viennent ensuite deux étapes importantes : la pose du liner et le remplissage du bassin. Une fois tout cela réalisé, vous pourrez poser les différents accessoires.

Avant tout, vous devez toutefois réfléchir au lieu où sera posé votre bassin. Il faut en effet un bel espace dans lequel il sera placé et où vous pourrez avoir un espace autour suffisamment important pour ne pas risquer d'éclabousser des meubles ou un mur.

N'installez pas votre espace d'eau près d'arbres et préférez un endroit bien ensoleillé pour plus de confort. Votre terrain doit être parfaitement plat et propre. Évitez les cailloux de grosses dimensions sous la piscine. Ceux-ci pourront sous le poids causer des problèmes sur le long terme. Vous devez donc avant d'entreprendre l'installation vérifier que votre terrain est compatible.

Utilisez pour cela une règle et un niveau. Si vous constatez que la surface n'est pas plate, ajoutez du sable ou retirez l'excédent de terre. Une fois le terrain bien égalisé, posez un tapis de sol qui doit rester totalement propre. Cette étape est très importante car elle assure la pérennité du bassin. Cette préparation doit varier en fonction de votre terrain mais aussi du bassin que vous souhaitez installer. Plus celui-ci sera grand, plus il faudra une préparation sans faute. Ainsi, un modèle de 4500 litres nécessite une surface sans faute. Pour cela, vous pouvez prévoir une dalle en béton. Les modèles plus petits peuvent être installés sur un simple tapis de sol. Leur durée de vie étant moins longue.

La liste des outils indispensables au bon fonctionnement de vos travaux n'est pas excessive mais dépend avant tout du matériau de votre bassin. En métal, il faut moins de temps et d'effort et donc moins d'outils. En bois, le temps de montage sera plus long, les travaux plus ardus et il vous faudra plus d'outils.

Dans tous les cas, il vous faudra un lot de tournevis plats et cruciformes, un bon marteau, une perceuse-visseuse, des clés, une scie adaptée au matériau.

Le montage de la piscine


Le guide du montage doit être suivi à lettre. Avant de débuter, vous avez tout intérêt à imaginer où vont les différents éléments : filtration, échelle, skimmer? Pour un fonctionnement du skimmer sans faute, préférez l'installer face au vent dominant.

Une fois les repérages effectués, vous pouvez commencer. Selon le type de bassin choisi, la durée va d'une bonne heure à plusieurs heures de travaux. Posez la base en premier lieu et vérifiez que l'ensemble est bien stable et à niveau. C'est en effet ce qui va permettre à votre bassin de tenir debout. Procédez ensuite au montage niveau par niveau.

Les modèles gonflables demandent un remplissage des différents boudins et c'est tout ! Les modèles tubulaires sont un peu plus longs à installer. Il faudra dans un premier temps poser les manchons horizontaux dans les manchons du liner, puis poser les tubes verticaux. La procédure demande peu de travaux puisqu'il faut principalement clipser et emboiter les différents éléments.

Les modèles rigides sont les plus compliqués à installer. Il faudra procéder à l'assemblage des madriers, en vérifiant régulièrement qu'ils sont bien emboités. Ensuite, posez le feutre.

Une fois la structure posée, il faut passer à la mise en place du liner. C'est cet élément qui permet d'obtenir une étanchéité parfaite. Il est donc indispensable de ne pas se tromper lors de sa pose. Avant son installation, vous aurez tout intérêt à le laisser quelques heures au soleil afin qu'il se détende. Une fois assoupli, vous pouvez l'installer. Pour cela, il faut que vous ayez installé les rails. Posez la bâche sur le fond du bassin et sur les côtés. Vous pouvez marcher dessus - en chaussettes ou pieds nus ? pour vous aider à l'installer. Pincez le haut de la bâche et insérez-la dans les rails. Pour plus de facilité, aidez-vous de vos pieds car la toile doit être bien tendue. Posez vos pieds en bas et tirez pour tendre l'ensemble. Recommencez l'opération tout au long du bassin.

Terminez l'installation de votre piscine


Une fois le bassin posé et le liner bien tiré, vous pouvez procéder à la mise en place du système de filtration en suivant la notice. Une fois posé, ne le mettez pas immédiatement en route. Il faut débuter le remplissage du bassin au préalable.

Cela se fait en plusieurs étapes. Commencez par vérifier que le liner n'a pas bougé et qu'il est bien fixé partout. Si besoin, retendez-le. Remplissez ensuite 3 centimètres d'eau et lissez les parois et le fond avec soin. Poursuivez le remplissage en ajoutant de l'eau jusqu'à une hauteur inférieure de 5 cm sous la première buse de filtration. Mettez alors la buse en place et insérez le liner ? que vous aurez découpé pour laisser le système fonctionner. Recommencez la même opération à chaque buse et ajoutez autant d'eau que nécessaire par palier. Lorsque l'eau arrive autour des 2/3 de la hauteur de la trappe du skimmer, vous pouvez arrêter le remplissage et mettre en route le système de filtration. Cet essai va vous permettre de vérifier que tout fonctionne.

Avant de profiter de votre espace aquatique, il vous faut encore installer différents équipements. En premier lieu, la pompe. Celle-ci va permettre une filtration sans faute de l'eau lorsque vous n'utilisez pas la piscine. Chaque modèle s'installe différemment, il est donc indispensable de suivre la notice de montage. Pensez à purger l'air contenu dans les flexibles reliés à la pompe afin que celle-ci ne fonctionne pas à sec.

Installez votre système de filtration éloigné du bassin, idéalement à 3,50 mètres. Il est possible de l'installer dans un petit local technique pour qu'il soit protégé des intempéries.

Il vous reste à installer l'échelle et vous pourrez profiter de votre nouvelle piscine !
Les avantages
  • N° Vert 0 800 815 028
    +33 (0)4 94 55 67 67
  • Un piscinier à votre écoute
  • LUNDI-VENDREDI DE 8H30 À 19H00, SAMEDI 9H00 À 17H00
Inscription Newsletter